© 2019 - Service communication - FIPAC-Monaco

La FIPAC-Monaco

Recrutement

Élèves

Informations

  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux

Rechercher

Remise des certificats de fin de formation pour les élèves de la promotion 2018-2019


Vendredi 14 juin, a eu lieu dans le studio des chœurs de l’Opéra de Monte-Carlo, la remise des certificats de fin de formation de la Fipac-Monaco.


En présence de Madame Marie-Noëlle Gibelli, Conseiller National et membre de la Commission de la Culture et du Patrimoine, de Madame Karyn Ardisson-Salopek, Conseiller Communal en charge de l’Académie Rainier III, de Monsieur Alexandre Gastaud, Monsieur Ilhami Aygun et Monsieur Hervé Colozier, respectivement président actuel, président pour l’année 2019-2020 et responsable Action Fipac-Monaco du Rotary Club de Monaco, de Monsieur Christian Tourniaire, directeur de l’Académie Rainier III et de Monsieur Jean-Louis Grinda, directeur de l’Opéra de Monte-Carlo, les élèves-stagiaires de la formation ont pu être récompensés pour le travail et les progrès évidents qu’ils ont fournis au cours de cette année de formation.


Les membres de l’équipe pédagogique sont revenus sur les différentes disciplines de la formation, et ont rapidement présenté le bilan de cette deuxième session. Marie-Anne Losco, coordinateur pédagogique, a remis aux cinq élèves présents leurs certificats, qu’ils pourront faire valoir lors de leurs prochains concours ou auditions, ainsi que leurs évaluations finales. Les élèves-stagiaires ont pu enrichir leur professionnalisme en approfondissant les aspects techniques, artistiques et linguistiques du métier d’artiste de chœur. Suite à cette formation, grâce à tous ces outils ainsi qu’à la confiance qu’ils ont pu acquérir, ils participeront au Festival des Chorégies d’Orange où ils interprèteront Guillaume Tell de Gioachino Rossini.


Les élèves-stagiaires clôtureront leur cursus ce mercredi 19 juin où ils participeront au Gala de l’Académie Rainier III, accompagnés par l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo.


Les inscriptions pour la session 2019-2020 sont ouvertes, rendez-vous rubrique "Programme & recrutement".


Les premières impressions :


Sabrina Colomb : "Des rires, de la joie mais aussi du dépassement de soi, éprouvant de temps à autre : le métier d'Artiste tout simplement :)

Fière d'avoir fait partie de cette deuxième promotion FIPAC 2018-2019. La FIPAC pourrait également signifier Force Implication Professionnalisme et Contrôle. Mais aussi Assiduité, Ponctualité et Implication qui sont des valeurs clé de la formation et du métier vers lequel on nous a amené durant toute cette période. La première chose me venant en tête c'est le professionnalisme de la formation : grâce à la qualité et l'implication de tous les intervenants avec qui j'ai eu beaucoup de plaisir à partager chaque session de travail. Petit à petit une confiance grandissante et émergeante vers l'envie de faire toujours mieux. En premier lieu pour moi-même mais aussi pour faire honneur à l'Académie Rainier III qui nous a offert de merveilleuses conditions de travail grâce à leurs locaux. Ainsi que pour l'Opéra de Monte Carlo qui nous a ouvert ses portes en nous permettant d'intégrer leur chœur et leur production en partageant la scène aux côtés des plus talentueux. Hormis le fait d'avoir progressé sur différents points, je suis ravie d'avoir pu acquérir des méthodes différentes, mais aussi des regards différents sur "Comment " appréhender chaque problématique. La diversité des matières proposées en passant du solfège à la danse au théâtre puis au répertoire russe à la musique baroque jusqu'au contemporain m'en ont ressorti grandi et épanoui. Avec l'acquisition de base encore plus solide qu'à mon entrée me donnant m'envie de poursuivre cette curiosité dans les prochains mois avenir. Toutes ses expériences m'ont fait énormément grandir mais aussi prendre conscience des exigences du travail à accomplir avec la volonté inaliénable pour réussir et briller dans ce beau métier !

Après avoir fait mes premiers pas pour le 150ème Anniversaire des Chorégies d'Orange dans les chœurs pour Guillaume Tell.

Je participerais tout de suite après cet été au 38ème Festival Massat Musique Montagne où je chanterais des extraits de la " Petite Solennelle " de Rossini en tant que soliste avec orchestre au côté d'Alain Joutard. A la rentrée, première participation au 18ème Festival d'Opérette de la ville de Nice dans le rôle de Gabrielle extrait de l'Opérette " 4 Jours à Paris " de F.Lopez sous la direction de Thierry Muller et une mise en scène de Serge Manguette . Je continuerais sur cette même lancé toujours comme soliste avec un Requiem de Schumann ainsi qu'une participation au mois de décembre au Festival de l'Automne Musical de Nîmes dans « L’Oratorio de Noël » de J-S Bach qui sera dirigé par MC Chevalier. J'espère bien sûr dès la rentrée poursuivre et compléter mes activités grâce à de nouvelles expériences sur scène que j'attends de vivre avec impatience !!! "


Louise Thomas : "Suivre la FIPAC cette année m’a permis de rencontrer des personnes inestimables. Je pense aux intervenants qui m’ont soutenue et avec lesquels j’ai beaucoup appris. J’ai pu, pendant cette année de formation, en apprendre plus sur moi-même et sur le métier de musicien. D’un point de vue général, j’ai largement pu parfaire mes connaissances musicales. Désormais je connais mieux mes forces et identifie plus aisément ce que je dois encore travailler et ce, grâce à leurs conseils et remarques. Je pense également à toutes les personnes qui nous ont aidés à terminer cette année en beauté. J’apprécie la chance que j’ai eue de participer à l’opéra Luisa Miller. Chanter dans le chœur de l’Opéra de Monte-Carlo me conforte dans mon idée que ce métier est beau. J’attends aussi avec impatience de retravailler avec le chœur pour le projet Guillaume Tell et d’être avec eux sur scène aux Chorégies d’Orange !

L’année prochaine, je terminerai mon Master en pédagogie en Belgique. Master que j’ai commencé cette année en parallèle à la FIPAC. Je vais également préparer un programme solide de concours et d’auditions afin que, l’année suivante, je puisse me présenter à un Opéra-Studio."


© 2019 - OMC

133 vues