© 2019 - Service communication - FIPAC-Monaco

La FIPAC-Monaco

Recrutement

Élèves

Informations

  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux

ALUMNI

Promotion Rheinberger • 2017-2018

Ornella Bourelly
Soprano • France

Ornella Bourelly se passionne très jeune pour le chant. A l’âge de 10 ans elle intègre la Maîtrise de Nicolas Baralis à Martigues et commence l’apprentissage du violoncelle jusqu’à ses 18 ans. Elle intègre ensuite le CNRR de Marseille et obtient son Prix de chant lyrique en mai 2017 avec la mention Très Bien à l’unanimité du Jury ainsi que le deuxième Grand Prix de la ville de Marseille. Finaliste du concours national d’Opéra de la ville de Bézier et Lauréate du Concours international de lied et de mélodie de Gordes, présidé par Raymond Duffaut, elle participe à une master class avec Jeff Cohen et chante pour le concert des lauréats à Gordes. Elle intègre en 2017 la FIPAC-Monaco qui lui permet de se produire dans le chœur de l’Opéra de Monte Carlo dans I Puritani de Bellini, Mefistofele de Boito ainsi que pour le concert des Nuits Russes aux Chorégies d'Orange. Dernièrement elle a chanté dans les choeurs de l'Opéra de Monte-Carlo pour Samson et Dalila. En Mars 2019 elle chantera de nouveau au Grand Foyer de l’Opéra de Marseille pour un spectacle « Apogée Créatrice de Mozart ».

Ressentis et l'après FIPAC-Monaco

" Depuis la FIPAC-Monaco, j'ai participé aux Chorégies d'Orange dans les chœurs de Mefistofele et pour Les nuits russes. Ce fut une aventure incroyablement enrichissante. J'ai monté tout récemment un spectacle lyrique autour du conte avec trois autres chanteuses et une pianiste en Île-de-France. J'ai également la chance de participer à la production de Samson et Dalila en novembre 2018 avec les chœurs de l'Opéra de Monte-Carlo. "

Ornella Corvi
Mezzo-soprano • Italie

Ornella Corvi commence très jeune ses études musicales à l’Académie Rainier III de Monaco où elle étudie le piano, la contrebasse et le chant. Après une formation suivie à Florence et l’obtention d’un Certificat d’Études Musicales en région parisienne; elle intègre en 2016 la Haute Ecole de Musique de Genève. En 2016, elle est soliste lors de la soirée du « Pirelli Calendar », accompagnée par l’Orchestre Symphonique d’Asti sous la baguette du compositeur Nicola Piovani. En 2017, elle est invitée par l’Orchestre Erasmus pour interpréter des extraits du rôle-titre de Carmen à Strasbourg. Passionnée par le choeur d’opéra, elle participe des productions telles que : Tosca, Andrea Chénier, L’elisir d’amor, La Bohème, Otello et I puritani. En 2016, elle intègre l’ensemble de Madrigalistes de la HEM de Genève, sous la direction de Leonardo Alarcon ainsi que le Choeur Atelier dirigé par Celso Autunes.

Ressentis et l'après FIPAC-Monaco

" La FIPAC-Monaco, en plus d’être une formation de qualité rare, est une porte d’entrée sublime pour l’insertion dans le monde professionnel de l’opéra. Avec ses nombreux intervenants - chefs de chant, pianistes, professeurs, agents artistiques - c’est tout l’ensemble du réseau musical qui s’ouvre devant nous. Et c’est bien là une des plus grandes richesses de cette formation : permettre à ses étudiants de se confronter aux réalités du métier et de s’améliorer afin de s’insérer dans le milieu professionnel. D’un point de vue plus personnel, la FIPAC-Monaco a su développer ma motivation et mon ambition musicale. En effet, j’ai depuis participé à la création d’un ensemble vocal à Genève, « Les Argonautes ». Dirigé par Jonas Descotte, cet ensemble aborde principalement le répertoire baroque et viendra se produire en Principauté grâce au soutien du Rotary Club de Monaco que j’ai rencontré lors de ma formation. La FIPAC-Monaco m’a également donné la maturité et la confiance nécessaire à la création d’un spectacle, Picasso, vocalise sur toile, basé sur la vie de Pablo Picasso et écrit dans le cadre d’une commande du Musée Matisse de Nice en septembre 2018. Grâce aux conseils avisés des agents artistiques et de l’équipe artistique de l’Opéra de Monte-Carlo, je passerai plusieurs auditions en Suisse et en France dans le courant de l’année 2019. J’ai également été retenue pour intégrer le renfort de chœur de la production Samson et Dalila de l’Opéra de Monte-Carlo en novembre prochain. "

Lorrie Garcia
Mezzo-soprano • France

Lorrie Garcia commence le chant à 12 ans. Auteure-compositrice-interprète, elle entre au conservatoire Darius Milhaud d’Aix-en-Provence et joue ses compositions sur scène. Elle entre ensuite au conservatoire de Marseille à 19 ans, et y étudie le chant et l’art lyrique avec Tibère Raffalli et Magali Damonte. Remarquée pendant ses études, elle intègre les chœurs du théâtre de l’Odéon à Marseille pour la saison 2015-2016 ; elle y est invitée à chanter ses premiers rôles de soliste dans La Belle-Hélène (2016) et La Vie Parisienne (2017). Elle intègre également l’Ensemble Création, dirigé par Yeomyoung Lim, et participe à l’Académie du Jeune Choeur Hysope, dirigé par Bruno Rastier en résidence aux Chorégies d’Orange. Lorie Garcia approfondit le répertoire lyrique avec la pianiste et chef de chant du CNIPAL, Marion Liotard, et se perfectionne aux côtés de Marcin Habela, baryton et directeur du pôle chant de la HEM de Genève. 

Ressentis et l'après FIPAC-Monaco

" La formation FIPAC-Monaco m’a énormément apporté, tout d’abord sur le plan humain et personnel. Tout au long de l’année, j’ai grandi, mûri et acquis une attitude plus professionnelle. Grâce à cette formation, j’ai également rencontré différents chefs de chant et intervenants, notamment Antoine Palloc, avec lequel je travaille désormais pour monter un répertoire de jeune mezzo-soprano. Depuis l’obtention du certificat, j’ai participé au concours de chant de Canari en Corse où je suis arrivée en finale. Maurice Xiberras, directeur de l’Opéra de Marseille et jury du concours m’a suite à cela, engagée en tant que soliste à l’Opéra. Je serai donc le mezzo solo dans la Misa Tango de Palmeri à l’Opéra de Marseille les 24 et 25 novembre prochains, sous la direction de Victorien Vanoosten avec le Chœur et l’Orchestre de l’Opéra de Marseille, ainsi que de la compagnie de ballet de Julien Lestel. Je me produirai également cette année en concert à Paris avec Pauline Feracci, Thibault de Damas et la pianiste Magali Albertini. En décembre, je serai à la salle Cortot et en janvier, je participerai au projet «Opera for Peace» avec les meilleurs artistes et musiciens de la nouvelle génération. Je serai ensuite Lisette dans le Petit Faust à l’Odéon en mars (théâtre dans lequel je retournerai la saison suivante dans le rôle de Diane pour Orphée aux Enfers ainsi que dans La Périchole), puis l’Alto solo dans Petite messe solennelle en mai 2019 sous la direction de Vincent Fuchs. "

Davina Kint
Soprano • France

Davina Kint commence son apprentissage musical à l’école Millevoix sous la direction de Louis Michel Bacci (artiste lyrique à l’Opéra de Marseille et élève de José Van Dam). Elle entre ensuite au conservatoire de Marseille pour y étudier le chant lyrique et l’art lyrique dans la classe de Tibère Raffalli, Claudia Sorokina et Magali Damonte. Elle obtient successivement son certificat de fin d’Etudes Musicales et son prix d’art lyrique avec mentions. Parallèlement à ses études, elle intègre le Choeur du Théâtre de l’Odéon à Marseille et participe à de nombreuses productions d’opérettes. Par ailleurs, elle a pu approfondir son répertoire d’artiste de choeur en participant à l’Académie du Jeune Choeur Hysope, dirigée par Bruno Rastier et accueillie en résidence aux Chorégies d’Orange 2017. Elle a aussi participé à plusieurs masterclasses avec Elisabeth Cooper, Marcin Habela et Antoine Palloc. 

Ressentis et l'après FIPAC-Monaco

" Cette formation a été déterminante véritablement. J'y ai fait des rencontres professionnelles d'une extrême qualité. Toutes les remarques, conseils, suggestions sont gravés et me servent encore aujourd'hui et je pense pour longtemps. On y développe tous les aspects du travail d'ensemble : cohésion, écoute, rigueur individuelle, aisance, langage du corps. Ce qui me permet aujourd'hui d'intégrer des équipes diverses et variées et de pouvoir répondre aux attentes de différents metteurs en scène avec lesquels je suis amenée à travailler. Depuis, j’ai interprété mon premier rôle Malou de Un de la Canebière au Festival d’Opérette de Lamalou-les-Bains et je poursuis ma collaboration avec l’ensemble vocal « Ensemble Créations ». Prochainement, j’intégrerais la production Orphée aux enfers à Perpignan et La veuve joyeuse à l’Odéon de Marseille.. "

Mélissa Lalix Wind
Soprano • France

Mélissa Lalix Wind débute son parcours musical dans le choeur d'enfant de l'Opéra de Nice et multiplie par ailleurs les activités artistiques telles que la danse, le théâtre et l’école du cirque. En 2008, elle est diplômée d'une licence en langues étrangères et poursuit ses études au Conservatoire à rayonnement régional de Nice. En mai 2014, elle reçoit le prix de chant à Cannes et est remarquée lors du concours international d'opérette de Marseille. Parmi ses expériences professionnelles citons, Praskovia (La veuve joyeuse) et Mali (Les valses de Viennes) à l'Opéra de Nice, Mercédes (Crazy love) et Conchita Cortez (Méditerranée) au Théâtre de Verdure de Nice. En 2015, elle a participé à la saison lyrique de l'Opéra de Limoges dans Eugène Onéguine et La Princesse de Trébizonde. En 2016-2017, elle s'est produite dans Faust au Théâtre du Capitole de Toulouse et dans Peer Gynt à l'Opéra de Limoges.

Ressentis et l'après FIPAC-Monaco

" J’avais déjà une expérience en tant que soliste et choriste quand j’ai intégré la FIPAC-Monaco. Cependant cette formation m’a appris une chose importante : dans un groupe il faut une grande cohésion, un grand respect d’autrui et suivre les règles pour qu’il y est un bon fonctionnement. Néanmoins, l’individualité y est très importante. Chaque personnalité est unique et c’est cela qui donne une grande richesse à un chœur d’opéra, lorsque chacun incarne l’œuvre avec sa propre personnalité et son propre jeu théâtral. Mon projet et mon rêve, est d’intégrer un jour le chœur de l’Opéra de Monte-Carlo ou celui de l’Opéra de Nice. En attendant d’avoir un poste fixe, je continue de chanter dans les renforts de chœur un peu partout en France, cette saison je chanterai pour la production Samson et Dalila de l’Opera de Monte-Carlo (novembre 2018) ainsi que dans La traviata (décembre 2018-janvier 2019), Faust (février 2019) et Turandot (avril-mai 2019) à l’Opéra de Marseille. "

Carla Zetter Pattino
Soprano • Mexique

Née à Mexico, Carla Zetter Patiño fait ses études de licence en chant à la Faculté de Musique de l’Université de Mexico (UNAM). En 2013, elle a obtenu la prestigieuse bourse de la Fondation Turquois pour poursuivre pendant une année ses études en chant lyrique auprès de l’Académie Rainier III de Monaco dans la classe de Marie-Anne Losco. Également très intéressée par le chant baroque, elle intègre la classe de Claire Brua au Conservatoire de Nice. Elle s’est produite en concert au Mexique, à Monaco (Auditorium Rainier III avec l’Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo, Théâtre des Variétés, Festival d’Orgue de l’Eglise Sainte-Dévote...) et sur la Côte d’Azur (Palais Lascaris de Nice, Bibliothèque Louis Nucera de Nice). Elle a suivi plusieurs masterclasses avec les chanteurs Zoran Todorovich, Roberto di Candia, Jérôme Correas, Nicola Beller Carbone et avec le chef de chant Antoine Palloc.

Misono Takahashi
Mezzo-soprano • Japon

Misono Takahashi est née à Tokyo au Japon. Après un master en chant lyrique à l’université de Tokyo, sa passion du chant l’amène à quitter le Japon. Elle se perfectionne aujourd’hui auprès de Marie-Anne Losco à l’Academie Rainier III de Monaco, où elle a obtenu un diplôme d’Etudes Musicales.

Ressentis et l'après FIPAC-Monaco

" La FIPAC-Monaco m’a apporté l’une de mes plus grandes expériences professionnelles, ma participation en tant que renfort de chœur pour le concert «Nuit Russe» et la production Mephistofele aux Chorégies d’Orange 2018. Ce fut pour moi l’occasion de rencontrer des artistes de renom et de partager ma passion pour le chant. J’ai notamment pu bénéficier de nombreux conseils professionnels et d’encouragements pour mon travail de choriste. Le programme FIPAC-Monaco a été très efficace et utile lors de mon expérience professionnelle aux Chorégies d’Orange. Je suis actuellement en train de me préparer à de nombreuses auditions courant 2018-2019. "